Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

La France et le Royaume-Uni bloqueraient la coordination européenne visant à empêcher l'achat de pétrole à l'Etat islamique par des pays européens

par Sam La Touch 27 Septembre 2014, 17:08 Articles de Sam La Touch UE Pétrole EIIL Etat islamique Achat de pétrole France Royaume-Uni Blocage

La France et le Royaume-Uni bloqueraient la coordination européenne visant à empêcher l'achat de pétrole à l'Etat islamique par des pays européens

Selon l'ambassadrice de l'Union européenne en Irak, la Tchèque Jana Hybaskova, plusieurs pays européens se seraient directement fournis en hydrocarbures auprès de l'Etat islamique, nouvellement détenteur de 11 champs pétroliers, principalement au nord de l'Irak mais également dans la région de Raqqa en Syrie [1].

Selon Wassim Nasr[1], "le trafic en place en Syrie et en Irak est institutionnalisé, en ce sens qu'il est tenu par un certain nombre de clans qui vendent la matière première au plus offrant.L'EI n'a aucunement la main sur la décision ou non de vendre ces hydrocarbures à un pays (ou une région) plutôt qu'un autre. Les hydrocarbures transitant par ce trafic peuvent donc selon lui se retrouver partout dans le monde, tant que les acheteurs sont présents et notamment au sein de l'Union européenne".

Selon Médiapart [2], des barils de pétrole brut originaires du Kurdistan ont été exportés via la Turquie, puis chargés à bord de tankers sur la Méditerranée. Certains de ses navires, d'après O'Rourke, ont fini par trouver des ports qui acceptent de les accueillir, notamment en Israël. Et ce pétrole de contrebande qui prend les mêmes filières que les voies empruntées par l'ex-régime de Saddam Hussein pour contourner l'embargo étatsunien contre l'Irak finirait dans certains ports européens dont l'anonymat est pour l'instant préservé. En effet, en dépit des pressions exercées par certains membres du Parlement européen, en effet l'ambassadrice de l'Union européenne en Irak a refusé de divulguer la liste des pays impliqués.

Par contre, ce que l'on sait, c'est que certains Etats européens font blocage pour que lumière soit faite sur cette affaire au sein de l'Union européenne. Selon l'eurodéputée socialiste Ana Gomes, « l'intervention de l'ambassadrice a rappelé à quel point il est important de mettre en place une vraie coordination européenne. À la fois pour en finir avec ces achats de pétrole, mais aussi pour améliorer l'appui militaire fourni aux Kurdes...Mais ce sont surtout les grands États membres, dont le Royaume-Uni et la France, qui bloquent »[2]

Sources :
1. I-Télé Des pays européens ont-ils acheté du pétrole à l'Etat islamique?
2. Mediapart Du pétrole de l'Etat islamique acheté par des Européens ? Bruxelles sous pression

commentaires

Haut de page