Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Etats-Unis France : le nouveau tango de la terreur

par Sam La Touch 14 Février 2014, 15:44 Articles de Sam La Touch USA France Terreur Terrorisme d'Etat François Hollande Obama

Etats-Unis France : le nouveau tango de la terreur
Etats-Unis France, le nouveau tango de la terreur
US-France's New Terror Tango
Par Finian Cunningham
Press TV
Traduction SLT

La France est en train de devenir le partenaire criminel des machinations impérialistes étatsuniennes dans le monde.

Jusqu'à récemment, ce rôle de voyou a été occupé par le Royaume Uni dans ce qui était pudiquement dénommé la «relation spéciale anglo-étatsunienne". Maintenant, les Français prennent le relais de la Grande-Bretagne en tant que "plus vieil allié."

Le président français, François Hollande, est actuellement en visite de trois jours aux États-Unis, il a été accueilli par le président Barack Obama avec les honneurs militaires accompagnés d'une salve de 21 coups de canons. "La France et les États-Unis bénéficient d'une alliance renouvelée", rapporte le Washington Post.

Le président US a fait un accueil spécial à son homologue français, avec une visite d'ouverture au mémorial de de Thomas Jefferson à Charlottesville, en Virginie.

Jefferson était l'émissaire US en France et a soutenu la révolution française, avant qu'il soit le troisième président des États-Unis après la guerre d'indépendance contre la Couronne britannique.

Pour marquer le début du voyage de Hollande, les deux présidents ont écrit un éditorial commun dans le Washington Post dans lequel ils se vantaient de leur rôle de premier plan dans la "sécurité globale".

"Il faut qu'il y ait plus de pays pour avancer et partager [nos] fardeaux et nos coûts de leadership. Plus de nations doivent assumer leurs responsabilités pour faire respecter la sécurité et la paix mondiale et promouvoir aussi la liberté et les droits humains", ont écrit Obama et Hollande.

En d'autres termes, Obama et Hollande exhortent les autres pays à enfreindre le droit international et à suivre leur terrorisme (gangstérisme) d'État.

Bien sûr, une telle auto-congratulation absurde est à prévoir en provenance de grands Etats terroristes dans le monde. Les guerres US en Irak et en Afghanistan qui ont tué plus d'un million de personnes restent toujours putrides comme des plaies ouvertes infectées, tandis que la France s'est récemment montrée comme la nouvelle puissance belliciste en Afrique avec quatre interventions illégales sur ce continent dans les quatre dernières années - Côte d'Ivoire, Libye, Mali et actuellement la République centrafricaine.

Dépeindre ces guerres criminelles d'agression subis par les pays étrangers comme une action noble des grandes puissances atlantistes permettant de maintenir la sécurité et la paix dans le monde est tout simmplement écoeurant. C'est un signe inquiétant de l'anarchie flagrante qui touche le monde - un climat irréfléchi favorisé par la conduite internationale de Washington et de Paris.

Obama et Hollande obtiennent gain de cause de manière perverse. En menaçant de guerre totale des pays comme la Syrie en août-septembre dernier, ils ont pu obtenir du gouvernement syrien le démantèlement total de ses stocks d'armes chimiques.

En fait, les Etats-Unis et la France étaient sur ​​le point de commettre un autre crime de guerre organisé sur une campagne de propagande menée à l'aide de mercenaires soutenus par l'Occident - un coup (La Ghouta, NDT) qui a tué des centaines de femmes et d'enfants.


Ce n'est que grâce à l'opinion publique outragée dans le monde entier et à l'habile diplomatie russe, que Washington et Paris ont dû renoncer à leur agression contre la Syrie. Cette action grossière sous fausse bannière doit entraîner la poursuite des fauteurs de guerre étatsuniens et français, et non la publication d'éditoriaux d'autosatisfaction dans les médias occidentaux serviles mais aussi complices.

...La France fournit aux Etats Unis une couverture politique et morale cruciale pour leur politique impérialiste de démolition perpétrée dans le monde entier. Sans les Français, les Etats-Unis seraient isolées et considérées comme le plus grand Etat terroriste et voyou du monde, ou comme il se prénomme lui-même : une «superpuissance ».

Cette couverture française du terrorisme d'Etat US est évidente à l'égard de la Syrie, comme précisé ci-dessus. Mais cela est aussi vrai pour l'Iran. Les Français accordent de la crédibilité aux déclarations des États-Unis lorsque ce pays affirme que les négociations difficiles entre les pays P5+1 et Téhéran sont organisées afin d'"empêcher l'Iran d'obtenir des armes nucléaires." C'est une mascarade ridicule auquel presque plus personne ne croit. Cette mascarade est utilisée pour justifier des sanctions barbares et les intimidations contre le peuple iranien. C'est honteux de la part des Français de renforcer cette politique étatsunienne répugnante envers l'Iran.

La récompense pour cette paire d'états voyous se trouve dans le dépeuçage mutuel de l'Afrique. Comme Obama et Hollande l'ont déclaré :

"Nul part ailleurs qu'en Afrique notre nouveau partenariat s'affiche de manière aussi éclatant."

Les deux dirigeants affirment que la France "avec le soutien logistique et d'information des États-Unis" repousse "les terroristes d'Al-Qaïda au Mali" et "la violence née" entre les communautés en Afrique centrale. Ce sont des mensonges, facilement démontables, comme on peut le lire dans nos éditions précédentes.

L'intervention française illégale en Afrique a conduit à une plus grande instabilité et à la violence dans le but inavoué de renforcer la présence néo-colonialiste sur le continent le plus riche du monde en ressources naturelles. Sous le prétexte cynique d'assurer le «maintien de la sécurité et de la paix humanitaire", le motif réel en est la sécurisation des riches ressources naturelles pour les capitales occidentales, tout en essayant de bloquer les progrès économiques légitimes de la Chine acquis en Afrique au cours de la dernière décennie.

La France, en tant que principale ancienne puissance coloniale en Afrique, avec des avantages conférés par la langue et les contacts historiques, est indispensable aux Etats-Unis pour mener leur nouvelle reconquête militaire de ce continent.

Un exemple caractéristique en est Djibouti dans la Corne de l'Afrique. Cette ancienne colonie française avec son administration francophone sert de base militaire pour quelque 4.000 soldats étatsuniens basés au Camp Lemonnier, à côté de l'aéroport civil principal. A partir de la base de Djibouti, les Etatsuniens font décoller leurs drones, leurs hélicoptères d'attaque et leurs avions de transport de troupes pour soutenir la Force de réaction nouvellement formée des États-Unis Afrique de l'Est qui se projette en Somalie, au Soudan et au Kenya, entre autres pays.

C'est pourquoi Obama a accueilli si chaleureusement Hollande cette semaine. Malgré le langage grandiloquent et fleuri, les Etatsuniens et les Français sont en train de devenir la nouvelle équipe de tango terroriste du monde, et ils le savent tous les deux.

Traduction SLT

Finian Cunningham (né en 1963) a beaucoup écrit sur les affaires internationales, avec des articles publiés en plusieurs langues. Il est diplômée d'une maîtrise en chimie agricole et a travaillé comme rédacteur scientifique de la Royal Society of Chemistry, Cambridge, en Angleterre, avant de poursuivre une carrière dans le journalisme.

© Copyright 2012 Press TV . Tous droits réservés

commentaires

Haut de page