Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Pr Didier Raoult: « La fin de la domination de l'homme occidental » (Le Point)

par Le Point 9 Avril 2014, 13:49 Suprémaciste FDomination occidental Déclin Darwin

Pr Didier Raoult: « La fin de la domination de l'homme occidental » (Le Point)

Pr Didier Raoult: « La fin de la domination de l'homme occidental »
Le Point

Point de vue. Pour le professeur Didier Raoult, l'homme blanc occidental fait moins rêver. Sa force n'est plus ce qu'elle était, il opprime plus dans les souvenirs que dans la réalité.

La théorie de Darwin sur l'évolution postule que ce sont les modifications internes - que nous appellerions aujourd'hui génétiques - qui entraînent des modifications évolutives chez les animaux comme chez les hommes. Lamarck, à l'inverse, disait que l'adaptation au milieu précédait les modifications internes. Pour l'évolution des sociétés humaines, c'est le mécanisme de Lamarck qui prévaut.

C'est sur ce principe d'imitation du modèle dominant qu'est fondée la mode par exemple. Jusqu'au courant du XXe siècle, ceux qui donnaient le la étaient les plus riches, on guettait leurs nouvelles coiffures, nouveaux vêtements, nouvelles chaussures et nouveaux bijoux pour les imiter. Cette imitation des plus nantis se faisait graduellement depuis la cour jusqu'à l'aristocratie, puis la bourgeoisie, et enfin le peuple.

Nouvelle ère

Au début du XXe siècle, les populations colonisées ont aussi commencé à adopter nos vêtements. Une autre révolution est apparue dans les années 50 quand les femmes se sont mises à imiter l'homme blanc occidental, devenu le modèle dominant mondial. Cette imitation de l'homme blanc occidental s'est répandue dans tous les pays du monde. En Afrique, en Asie, en Océanie, on a vu se transformer l'habillement des populations, les plus jeunes ont adopté le blue-jean, tee-shirt et chemise ouverte, les cadres, le costume-cravate.

Il semble qu'au XXIe siècle les choses se retournent. On voit réapparaître, dans la plupart des pays du monde, les vêtements traditionnels.

En Afrique, dans les pays arabes, en Inde, la volonté de porter les vêtements de sa culture est un élément nouveau. Ce qui suscite chez nous des réactions assez violentes, notamment concernant le port du voile. Le fait d'utiliser les vêtements de sa culture ne devrait pourtant pas nous empêcher de dormir.

Ce qui témoigne probablement de la défaite du modèle dominant. L'homme blanc occidental fait moins rêver. Sa force n'est plus ce qu'elle était, il opprime plus dans les souvenirs que dans la réalité.

C'est un président métis qui dirige les États-Unis... Le mécanisme lamarckien n'opère plus sur l'évolution des sociétés. Nous entrons dans une nouvelle ère Multipolaire.

* Le professeur Didier Raoult est spécialiste des maladies infectieuses tropicales émergentes à la faculté de médecine de Marseille.

commentaires

Haut de page