Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Les Algériens pour le boycott des produits français (Echoroukonline)

par Echoroukonline 17 Janvier 2015, 20:10 Algérie France Produits français Boycott

Les Algériens pour le boycott des produits français (Echoroukonline)
Les Algériens pour le boycott des produits français

Echoroukonline

En réaction aux caricatures de Charlie Hebdo insultant le prophète Mohamed (QSSSL), la jeunesse algérienne a lancé une campagne à travers les réseaux sociaux « Facebook » et « Twitter » afin de boycotter les produits français.

Des millions d’internautes ont appelé à riposter de manière pacifique aux provocations du journal satirique français « Charlie Hebdo » par le boycott des produits provenant de France. L’initiative devrait porter un coup fatal à la France, si elle était suivie par de nombreux consommateurs et commerçants algériens.

Les internautes ont insisté à faire de l’année 2015, une année maigre et noire pour l’économie française.

A ce propos, le porte-parole de l’Union générale des commerçants et artisans algériens (Ugcaa), El Hadj Boulenouar a indiqué que les commerçants seraient prêts à soutenir l’initiative lancée par des jeunes internautes sur les réseaux sociaux, ajoutant que la France est seule partie gagnante dans ses relations économiques et commerciales avec l'Algérie.

Le porte-parole de l’Ugcaa a souligné également que la France exportait vers l’Algérie plus qu’elle n’importait, c’est ce qui explique sa position en tant que deuxième fournisseur du pays après la Chine.

Pour Boulenouar, le boycott du produit français devrait donner en conséquence une bouffée d’oxygène au produit national (algérien), expliquant que l’Hexagone œuvre à affaiblir le produit national ainsi qu’à entraver le processus de développement national.

Selon lui, les Algériens pourraient se passer de certains produits français, comme les produits alimentaires, les produits cosmétiques, les boissons gazeuses à remplacer par ceux provenant de Chine, Turquie et d’autres pays européens.

Il a en outre promis, en cas d’une réponse favorable des consommateurs à l’initiative, d’inciter les commerçants à remplacer les produits français par d’autres.

Pour sa part, Mustapha Zebdi, président de l’Association de protection des consommateurs (Apoce) a dit que son organisation serait prête pour soutenir l’initiative, si elle était adoptée par une des instances islamiques du pays, à savoir l’Association des oulémas et le Haut conseil islamique.

Pour lui, le boycott des produits français devrait nuire aussi bien à l’économique française qu’algérienne d’où il fallait trouver d’alternatives.

commentaires

Haut de page