Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

CNN bat les tambours de la guerre (PCR)

par Paul Craig Roberts 18 Mars 2015, 17:50 USA CNN Guerre Propagande Wolf Blitzer Russie Articles de Sam La Touch

CNN bat les tambours de la guerre (PCR)
CNN bat les tambours de la guerre

Article originel : CNN Is Beating the Drums of War
Par Paul Craig Roberts

Traduction SLT

Le conseiller de la sécurité nationale du président George W. Bush, Condi Rice, avait averti les Etatsuniens que les armes de destruction massive (inexistantes) de Saddam Hussein pourraient entraîner un nuage radioactif sur une ville étatsunienne. En réalité, aucune menace n'existait. Mais aujourd'hui, une menace très réelle existe sur toutes les villes étatsuniennes, et le conseiller de la sécurité nationale ne l'a pas remarqué.

La menace est émise par Washington et découle de la diabolisation de la Russie et de son leadership.

Wolf Blitzer (CNN, le 13 mars), sous couvert d'un programme d'information, a diffusé une émission de propagande tout droit sorti du Troisième Reich ou peut-être du 1984 de George Orwell. L'orchestration présente la Russie comme une menace militaire massive et agressive. L'émission était remplie de missiles et de tirs à la sauce du Dr Folamour exhortant à déployer des mesures contre la menace russe. Le programme de Blitzer fait partie d'une campagne de propagande orchestrée dont le but est de préparer les Etatsuniens à un conflit avec la Russie.

Cette émission fut un tel monceau de propagande irresponsable et de mensonges flagrants pour un tel média qu'il apparaît évident que CNN et Wolf Blitzer n'ont pas eu peur d'être enrôlé pour propager la fièvre de la guerre. Ce soi-disant "grand média" a été transformé en un ministère de la Propagande.

Une propagande similaire se propage au Royaume-Uni où le ministre de la Défense, Michael Fallon, a déclaré que la Russie représentait un «danger réel et présent» pour l'Europe. Les troupes US et les tanks se sont précipités dans les pays baltes, sous le prétexte que la Russie va attaquer.

Que des mensonges flagrants puisse être émis par de hauts fonctionnaires du gouvernement, sans la moindre preuve et sans honte devrait vous effrayer à mort. Nous assistons au manque total de respect pour la vérité et pour la vie humaine de la part de hauts responsables gouvernementaux et des médias pressetituées (jeu de mots avec presse et prostituée, ndt).

Cette propagande est le moteur poussant le monde vers la guerre. La propagande a détruit la confiance entre les puissances nucléaires et a ressuscité la menace d'un Armageddon nucléaire. Le gouvernement russe considère que Washington et ses vassaux de l'OTAN cherchent à créer une menace russe inexistante. Il est clair que cette menace fait apparaître un but qui vise à frapper la Russie.

La propagande de Washington diffusée par les pressetituées est l'acte le plus irresponsable de l'histoire humaine. Reagan et Gorbatchev ont réussi à éliminer la menace d'une guerre nucléaire, et les néoconservateurs fous et leurs putains de médias l'ont ramenée à nouveau.

La propagande d'une attaque de Washington sur la Russie et Vladimir Poutine est comme l'attaque de Washington sur l'Afghanistan et Oussama ben Laden, sur l'Irak et Saddam Hussein, sur la Libye et Kadhafi. Est-ce à dire que Washington a l'intention d'attaquer la Russie dans une frappe nucléaire préventive ?

Dans l'affirmative, cela signifie la fin du monde. De toute évidence, la menace pour les Etats-Unis et le monde entier réside à Washington et non à Moscou. La menace est l'idéologie néoconservatrice folle d'hégémonie mondiale des États-Unis guidée par la cupidité débridée de sociétés US visant à contrôler les ressources du monde

Poutine comprend la gravité de la situation et travaille dur pour la faire comprendre, mais Washington a rendu impossible d'informer à ce sujet. Le prix à payer pour la Russie, selon Washington, est que Poutine doit se retirer de la Crimée et de sa base navale russe de la mer Noire, abandonner les populations russes dans le sud et l'est de l'Ukraine, et accepter des bases militaires de l'OTAN en Ukraine. La demande de Washington est une demande de reddition préventive de la Russie.

Dans le spectacle de propagande de CNN, Wolf Blitzer a omis de déclarer que les services de renseignement allemand contestent les prétentions de Washington sur la Russie et que les gouvernements français et allemand ont finalement réalisé que Washington est devenu fou et travaillent désespérément à arrêter la route de Washington vers la guerre.

Washington et ses marionnettes au Royaume-Uni ont passé l'intégralité du 21ème siècle a semé la mort et la destruction. Sept pays ont été envahis, bombardés afin de "répandre la démocratie." L'Irak est détruit, comme l'Afghanistan, la Libye et la Somalie. La Syrie l'est presque, et le Pakistan et le Yémen sont politiquement et socialement déstabilisées par des attaques aériennes incessantes des Etats-Unis. Les gouvernements démocratiquement élus du Honduras et de l'Ukraine ont été renversés par des coups d'état US (sans oublier Haïti, ndt). Le Venezuela est le prochain dans la ligne de mire, avec la Bolivie, l'Équateur, l'Argentine et le Brésil qui attendent leur tour.

Washington a donné au monde 14 années de guerre brutale et inhumaine. N'est-ce pas assez de mal ? Est-ce que Washington doit nous en donner plus ?

Washington et les pressetitutées ont perdu leur humanité. Ils sont devenus des agents du mal. Si des champignons nucléaires apparaissent, la responsabilité incombera à Wolf Blitzer, CNN, et les pressetituées qui battent les tambours de la guerre.

URL de cet article : http://le-blog-sam-la-touch.over-blog.com/2015/03/cnn-bat-les-tambours-de-la-guerre-pcr.html

commentaires

Haut de page