Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Bruno Le Roux et les élites du PS prêts à supporter la corruption (Mondafrique)

par Jacques Marie Boirget 6 Juin 2015, 16:21 France Parti socialiste Bruno Le Roux Qatar Corruption

En plein scandale du Fifagate, certains responsables du PS dont le chef de file des socialistes à l'assemblée, Bruno Le Roux, refusent de jeter l'opprobre sur le Qatar malgré des faits de corruption évidents.

A première vue j’ai pensé que dans un film tourné avec des brèves de comptoir pour scénario, Bruno Le Roux, le chef des députés socialistes, ferait un parfait patron de bistrot. Puis, risquant le procès en diffamation de la part des limonadiers, j’ai retiré cette idée de ma tête. Finalement Bruno Le Roux me fait penser à un président de groupe Socialiste. Voilà son emploi. Bruno est si méticuleux, précis au millimètre quand il répercute la pensée officielle, les éléments de langages mis en place par les intelligents du faubourg Saint Honoré -ceux qui fabriquent les phrases toutes faites- qu’on pourrait appeler notre Bruno « La voix de son mètre ».

Ce breton est admirable, en plus, avec son nom de chicoré, il nous rappelle notre enfance. Toute glisse sur cet homme lisse, comme sur les plumes du chapeau d’académicien de Finkielkraut. De Bruno Le Roux on a vraiment envie d’être l’ami, le soir il peut promener le chien et l’été arroser les plantes. On se demande bien pourquoi Poutine a interdit de visa un type aussi socialement parfait ? Sans doute une jalousie de chauves.

Le Roux peut dire n’importe quoi, et il le fait… ça n’a aucune importance, c’est juste du bruit dans la membrane d’un haut-parleur. Ainsi il vient de lâcher une capitale énormité sans attirer le moindre retour, genre coup droit de fond court donné par Djoko. Le Roux, qui est donc patron du groupe Socialiste a dit : « S’il est un jour avéré que le Qatar a triché pour obtenir la Coupe du Monde, ce ne serait pas une raison pour lui retirer l’organisation de cette compétition ». Voilà. Le représentant du PS à l’Assemblée soutien la corruption. On comprend que Poutine ne veuille pas de lui, à Moscou il a déjà son compte de supporters de pratiques mafieuses.

Puisant ses paroles au même moulin que son frère Le Roux, Anne Hidalgo ne tient pas exactement le même langage ; mais bétonne elle aussi le dossier Qatar. En tressant des couronnes vastes comme la Concorde au propriétaire du PSG. Si merveilleux, si utile pour faire baisser le chômage et peut être guérir les maladies. Doha, plus que Lourdes, est une ville de miracles. Chers confrères, si une mauvaise envie vous en prenait, celle de poser des questions sur le Qatar à nos élus et maîtres, ne perdez pas votre temps, même corrompu le Qatar doit rester une valeur sûre au hit -parade de l’estime.

Les lecteurs de Mondafrique savent tout du comportement délicieux de cette petite dictature. Néanmoins, avant d’aller boire un verre au Le Roux Bar (je n’ai pas dit « relou »), une petite anecdote : les népalais, ces ouvriers-esclaves qui édifient à Doha les stades et hôtels du Mondial 2022, se sont vus refuser l’autorisation de se rendre dans leur pays afin d’y enterrer les membres de leurs familles, les victimes du tremblement de terre. Cher Bruno, on dit « merci qui ? ».

Dans les jours qui vont venir, et qui risquent de nous annoncer de mauvaises nouvelles sur l’honnêteté de la Coupe du Monde, attendez-vous à devoir vous incliner devant la souffrance des éléphants PS. Pourquoi ? Eh bien faisons de la science-fiction. Grand 1, il est démontré que Poutine a acheté la suprême grand-messe du ballon, et là, Bruno, Anne et les autres, il faut dire : « C’est très mal ». Grand 2, il est démontré que la Qatar a acheté, lui aussi, son évènement planétaire, et là il faut dire : « C’est très bien ». Pas facile de faire de la politique étrangère au PS, sauf si on a fait l’Ecole du Cirque.

commentaires

Haut de page