Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Burkina Faso : Interpol refuserait d'exécuter les mandats émis pour leur «caractère politique» (Koaci.com)

par Koaci.com 4 Mai 2016, 05:18 Burkina Faso Interpol Refus Mandat d'arrêt Soro Blaise Compaoré Côte d'Ivoire

Interpol, l'organisation internationale de police qui compte près de 200 pays membres, aurait refusé d'exécuter les mandats d'arrêts émis par le Burkina Faso notamment contre le président de l'assemblée nationale ivoirienne Guillaume Soro, dans l'affaire du putsch manqué pour leur ''caractère politique''.

nterpol, l'organisation internationale de police qui compte près de 200 pays membres, aurait refusé d'exécuter les mandats d'arrêts émis par le Burkina Faso notamment contre le président de l'assemblée nationale ivoirienne Guillaume Soro, dans l'affaire du putsch manqué pour leur ''caractère politique''.

Selon une note Interpol, refuserait d'exécuter le mandat d'arrêt contre M. Soro, se fondant sur des textes de la structure qui stipulent que ''toute activité ou intervention dans des questions ou affaires présentant un caractère politique, militaire, religieux ou racial est rigoureusement interdite à l'Organisation''.

La justice militaire du Burkina Faso a émis le 8 janvier dernier un mandat d'arrêt contre le numéro 2 ivoirien et 16 autres personnes dont Fatou Diallo, l'épouse du général putschiste Gilbert Diendéré.

Ces mandats avaient été annulés jeudi dernier par la cour de cassation de Ouagadougou pour vice de forme, tandis que le selon le directeur de la justice militaire le colonel Sita Sangaré, les procédures en vue de réintroduire de nouveaux mandats devraient entamées à partir de ce mardi en vue de relancer les mandats d'arrêt internationaux.

Koaci.com

Haut de page