Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Des Namibiens demandent des réparations financières pour le génocide commis par l'Etat allemand contre le peuple Herero et les Nama en 1904-1908

par Al Jazeera 24 Août 2015, 12:04 Articles de Sam La Touch Herero Nama Génocide Allemagne Namibie Reparations Colonialisme Crimes contre l'humanité

Des Namibiens demandent des réparations financières pour le génocide commis par l'Etat allemand contre le peuple Herero et les Nama en 1904-1908

Le 6 juillet, une délégation de dirigeants namibiens, des avocats et des dirigeants d'organisation des droits civiques, est arrivée à Berlin dans l'espoir de rencontrer le président allemand Joachim Gauck, pour lui présenter une pétition signée par plus de 2000 personnalités publiques allemandes y compris les membres du Bundestag, le parlement allemand.

Le document, intitulé "Un génocide est un génocide", a appelé le gouvernement allemand à accepter sa "responsabilité historique" pour le génocide perpétré contre les Herero et les Nama et demandé des réparations financières pour les atrocités commises par les troupes allemandes il y a plus d'un siècle.

L'Allemagne a gouverné la Namibie de 1884 à 1915.
En janvier 1904, des habitants de la Namibie, les Herero se sont soulevés contre la domination allemande, et les troupes coloniales - déployant un armement qui allait plus tard être utilisés durant la Première Guerre mondiale - ont répondu sans pitié.

En octobre 1904, le général Lothar von Throtha, le commandant du Reich dans le "Sud-Ouest africain" allemand (ancien nom donné par les Allemans à la Namibie), a donné un ordre d'extermination tristement célèbre - de tuer tout les Herero, armés ou non, trouvés dans les frontières du territoire colonial allemand.

Comme les Herero ont fui dans le désert vers le Botswana, les autorités allemandes ont bouclé la frontière.

Des milliers sont morts de soif et de faim, les autres ont été envoyés dans des camps de concentration...

Source : Al Jazeera Forgotten genocide: Namibia's quest for reparations

commentaires

Haut de page