Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Suspendue à Yaoundé, Afrique Média émet désormais à partir de N'Djamena (Journal du Cameroun)

par Raphaël Lambeï 19 Août 2015, 10:09 Cameroun Tchad Panafricanisme Afrique media

Il est environ 15h00, heure de N'Djamena, ce dimanche 16 août 2015, quand nous arrivons dans la villa abritant le studio de production d'Afrique Média à N'Djamena. Au fonds de la cour, l'on peut apercevoir: Bachir, le présentateur l'émission «Le débat panafricain», Jean de Dieu Ayissi, Henriette Ekwe et d'autres habitués de ce plateau. Certains assis, d'autres debout, discutant de l'orientation à donner à l'émission du jour.

A l'étage, les techniciens sont à pied d'œuvre pour connecter le signal de N'Djamena à la régie centrale de la chaîne. Avant l'entrée en studio, Bachir effectue sa prière en bon musulman. L'arrivée du porte-parole du Mouvement Patriotique du Salut (MPS), parti au pouvoir au Tchad, Jean Bernard Padare, se fait attendre.

De l'autre côté du bâtiment, de jeunes tchadiens venus soutenir la chaîne, discutent entre eux. L'ancien ministre du Domaine, Padare, arrive; l'émission peut commencer. Le décor planté, les téléspectateurs, impatients, reçoivent sur leur petit écran le jingle de l'émission. L'émission est diffusée en direct de N'Djamena.

Il faut rappeler que la délocalisation de production de l'émission Le Débat Panafricain, intervient dans un contexte de fermeture des locaux d'Afrique Média à Douala et à Yaoundé, au Cameroun; ainsi que la suspension, pour une durée de six mois, de deux journalistes: Mohamed Bachir Ladan et Julian Atalla par le Conseil National de la Communication (CNC) du Cameroun.

A quelque chose malheur étant bon, la mise sous scellés de ses locaux au Cameroun a permis à la chaine «panafricaine» de s'installer à N'Djaména au Tchad, et à Malabo en Guinée Equatoriale, avec le soutien des plus hautes autorités de ces deux pays. «La ligne éditoriale d'Afrique Média c'est la mise en place du mécanisme du panafricanisme.

Et vous savez que l'aboutissement final du panafricanisme, d'après Kwamé Nkrumah, c'est les Etats unis d'Afrique, et nous autres, on a commencé à penser aux Etats Unis d'Afrique centrale», a confié à Journaldutchad.com Jean de Dieu Ayissi, l'un des consultants de la chaîne, dimanche, à la sortie de la première émission diffusée à partir de N'Djamena.

commentaires

Haut de page