Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le "Gaulois" Sarkozy aux opposants gabonais : "Ici c'est la France, c'est pas le Gabon"

par SLT 22 Septembre 2016, 10:05 Sarkozy Françafrique Gabon Opposants Marcq-en-Baroeul France Meeting néocolonialisme Articles de Sam La Touch

Nicolas Sarkozy en plein meeting : «Ici c'est la France, c'est pas le Gabon. Si vous voulez retourner au Gabon, allez-y!». (Le Figaro)

Le "Gaulois" Sarkozy aux opposants gabonais : "Ici c'est la France, c'est pas le Gabon"

Lors d'un meeting à Marcq-en-Baroeul, Nicolas Sarkozy a été houspillé par des étudiants gabonais, qui l'accusent d'avoir favorisé le maintien au pouvoir du dictateur françafricain Ali Bongo. "Ici c'est la France, pas le Gabon", leur a répliqué le candidat à la primaire de la droite, avant leur évacuation, tout en leur conseillant de retourner au Gabon.


Pourtant la question de ces franco-gabonais qui ont fait irruption dans un meeting des Républicains était légitime étant donné que la dynastie Bongo a été mis en place par Foccart-De Gaulle et soutenu par tous les chefs de guerre français de la Vème République entravant sérieusement l'indépendance de cette (néo)colonie françafricaine. Sarkozy, tout comme Chirac ou Mitterrand ou Giscard, n'a pas enrayé les mallettes d'argent en provenance du Gabon, pas plus que le pétrole pillé par Total au Gabon en quasi monopole jusqu'à il y a peu, ni le Franc CFA imposé à cette "ex"-colonie, pas plus que les bases militaires françaises gabonaises. Oui, le Gabon c'est encore un peu la France malheureusement et réciproquement. Mais Sarkozy qui fut un champion de la Françafrique a balayé d'un revers de main ses liens coloniaux entre la France et son ex-métropole devant ses électeurs. Cachez moi ces liens que mes électeurs ne veulent pas voir et ostracisez moi ces gens !

Allez une petite explication en vidéo sur la Françafrique que des médias en laisse s'empresseront de dénoncer comme relevant du passé.

Haut de page