Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

[Vidéo] 1er mars 2017. Rapport sur la guerre en Syrie : Tensions dans le nord de la Syrie

par SLT 1 Mars 2017, 19:35 Rapport de guerre Palmyre Al-Bab Combats Armée syrienne Syrie Armée turque Articles de Sam La Touch

1er mars 2017. Rapport sur la guerre en Syrie : Tensions dans le nord de la Syrie
Article originel : Syrian War Report – March 1, 2017: Tensions In Northern Syria
South Front


Traduction SLT

L'armée syrienne et les forces de défense nationales (FDN), soutenues par les forces aérospatiales russes, se sont avec succès avancées vers la ville de Palmyre tenue par l'Etat islamique (EI) dans la province de Homs. L'armée et les FDN ont atteint le Triangle de Palmyre et en ont flanqué les directions du sud et du nord. Si des troupes gouvernementales peuvent sécuriser le triangle de Palmyre, elles contrôleront de facto l'entrée occidentale de la ville.

En attendant, les combats se poursuivent sur le gisement de gaz d'Al-Mahr où l'armée et les FDN s'avancent aussi contre l'EI.

Le 28 février, une coalition de groupes miliciens pro-turcs connus sous le nom d'armée syrienne libre(ASL) a débuté ses attaques contre les forces démocratiques syriennes soutenues (FDS) par les États-Unis, les unités de protection populaire principalement Kurdes (YPG), dans la province syrienne. L'ASL a saisi le village de Jubb Al-Hamir aux unités YPG. Des unités de l'ASL ont aussi combattu les forces kurdes à Abu Hay, mais ont échoué à capturer ce village.

Tandis que les forces pro-turques attaquaient le groupe de miliciens des YPG, les unités de l'armée syriennes et kurdes ont conquis encore plus de villages aux terroristes de l'EI à l'ouest de Manbij. L'YPG a saisi les villages de Jubb Abyah et Al Birah. L'armée syrienne a libéré Halisiyah et Amudiyah.

Plus tôt cette semaine, l'armée syrienne a atteint les zones contrôlées par l'YPG dans la province et a ouvert une route entre la ville tenue par le gouvernement d'Alep et la ville de Manbij contrôlée par le groupe YPG. Maintenant, les zones tenues par les milices YPG dans le nord-ouest et le nord-est de la Syrie sont de facto reliées par un couloir par la partie tenue par le gouvernement de la province d'Alep. Ceci permettra aussi d'augmenter des liens économiques entre le groupe de l'YPG et le gouvernement syrien. Les mouvements des civils par ce couloir sont libres. Cependant, les unités militaires des forces YPG ne sont pas actuellement autorisées à utiliser la zone.

Après avoir saisi Al-Bab, des sources turques diverses, y compris Ilnur Cevik, le conseiller au président turc Recep Erdogan, ont annoncé que l'opération menée par Ankara en Syrie vise maintenant la ville de Manbij tenue par le groupe YPG. Ankara décrit les miliciens du groupe de l'YPG comme une branche du groupe de miliciens du PKK opérant en Turquie. La capacité turque de conduire une opération à grande échelle contre l'YPG est en question en raison de la faible qualité des troupes de l'ASL. Mais les Turcs ont commencé à installer des renforts en Syrie.

 

[Vidéo] 1er mars 2017. Rapport sur la guerre en Syrie : Tensions dans le nord de la Syrie

Haut de page