Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

TERRORISME. Quand l’Afrique refuse d’être le dépotoir pour terroristes de la France (Allain Jules)

par Allain Jules 23 Janvier 2015, 14:26 Afrique France Terrorisme Françafrique

TERRORISME. Quand l’Afrique refuse d’être le dépotoir pour terroristes de la France (Allain Jules)
TERRORISME. Quand l’Afrique refuse d’être le dépotoir pour terroristes de la France

Allain Jules

Quand l’Afrique refuse d’être le dépotoir pour terroristes de la France, ça ne passe pas vraiment dans les médias. Ceci, d’autant plus que tous les journalistes formatés pensent vraiment que l’Afrique n’est là que pour servir la France. C’est un peu vrai. Ainsi, la surprise est grande, et quelques indiscrétions viennent même émailler les conversations des hommes politiques, des discours mâtinés d’un racisme crasse.

Les maquignons du prêt-à-penser assènent avec force que, « les Africains sont ingrats ». Rien que ça. A l’Elysée, après les marches anti-Charlie en Afrique, le président de la République est allé de son petit refrain en condamnant: « Nous les avons pourtant aidé pour lutter contre le terrorisme. » En réalité, cette nouvelle colère de l’aristocratie française vient du refus des autorités algérienne et malienne d’enterrer, sur leur sol, Amédy Coulibaly et les frères Kouachi.

Là, pince-sans-rire, les autorités françaises ont osé évoqué leurs origines. Une falsification avec grand F. Ces trois individus sont Français. Ils sont nés en France et ont grandi en France. Aucun parallèle avec l’Algérie ou le Mali. Leur jihad, ils l’ont appris ici en France avec l’apartheid territorial -seule expression pour laquelle je suis d’accord avec Valls-, et non en Afrique. Leur ébouriffante démonstration des origines a accouché d’une souris. Qui pourra demander que la dépouille de Nicolas Sarkozy, après ses crimes en Libye, soit enterrée en Hongrie ?

Saïd Kouachi, l’un des deux auteurs de l’attentat contre Charlie Hebdo, le 7 janvier, qui a fait douze victimes, a été enterré vendredi à Reims (Marne). Selon France Bleu Champagne Ardenne, qui révèle l’information, il a été inhumé dans une sépulture anonyme, en toute discrétion, de nuit. Quant à son frère, Chérif il a été inhumé à Gennevilliers dans les Hauts-de-Seine le 17 janvier, en toute discrétion. On a appris aujourd’hui qu’Amédy Coulibaly, a été mis sous terre à Thiais, dans le Val de Marne.

Les « qui » allaient au juste payer les voyages, en Algérie et au Mali ? Vous et moi, les contribuables. Heureusement que, pour une fois, les autorités africaines ont dit NON.

commentaires

Haut de page