Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Les Etats-Unis et la Russie vont-ils s'affronter en Ukraine ?

par Patrick Buchanan 4 Février 2015, 21:48 Articles de Sam La Touch Ukraine Russie USA Guerre

Les Etats-Unis et la Russie vont-ils s'affronter en Ukraine ?

Parmi les présidents US en exercice durant la guerre froide, de Truman à Bush I, il y avait une règle non écrite : Ne pas contester Moscou dans sa sphère d'influence d'Europe centrale et orientale.

En plus des crises de Berlin en 1948 et 1961, la Révolution hongroise de 1956 et l'invasion de Prague en 1968, les forces étatsuniennes en Europe sont restées dans leurs casernes.

Cette prudence de la guerre froide pourrait arriver à son terme.

En effet le président Obama, poussé par le Congrès et les interventionnistes libéraux de son parti, est en train d'envoyer des armes létales pour Kiev dans sa guerre civile avec les rebelles pro-russes à Donetsk et Louhansk.

Cette guerre a déjà coûté la vie de 5000 - soldats, rebelles et civils. Le cessez-le-feu de septembre à Minsk est en panne. Les rebelles ont récemment saisi 300 kilomètres carrés, et dirigé des tirs d'artillerie sur Mariupol (selon Patrick Buchanan, ndlr), un port de la mer Noire entre Donetsk, Louhansk et la Crimée.

L'année dernière, le Congrès a envoyé un projet de loi autorisant Obama à apporter de l'aide létale pour Kiev. Il l'a signé. Maintenant, rapporte le New York Times, que le commandant de l'OTAN le général Philip Breedlove favorise l'aide militaire à l'Ukraine, le secrétaire à la Défense Chuck Hagel. John Kerry et le général Martin Dempsey se sont dits ouverts à cette idée.

Un groupe de huit anciens responsables de la sécurité nationale, présidés par Michele Flournoy, une potentielle Secrétaire de la Défense dans l'administration étatsunienne d'Hillary Clinton, a appelé les Etats-Unis à fournir 3 milliards de dollars d'aide militaire à l'Ukraine, y compris des missiles anti-chars, des drones de reconnaissance, Humvees, et des radars pour localiser les sources d'artillerie et les missiles.

Un tel projet garantirait une escalade de la guerre, en mettant les Etats-Unis carrément au centre de la guerre, et en forçant la main de Vladimir Poutine.

Jusqu'à présent, en dépit des preuves de présence de conseillers russes en Ukraine et les allégations de la présence de char russe, Poutine nie qu'il est intervenu. Mais si des avions-cargos étatsuniens commencent à arriver à Kiev avec des missiles antichars Javelin, Poutine sera face à plusieurs choix.

Il ne pourrait reculer, abandonner les rebelles, et être considéré comme un tyran qui, malgré ses fanfaronnades, ne soutient pas les Russes où qu'ils soient.

Avec plus de caractère, il pourrait prendre cette intervention comme un défi et envoyer des blindés et l'artillerie pour permettre aux rebelles de consolider leurs gains, et avertir Kiev que, plutôt que de voir les rebelles en déroute, Moscou interviendrait militairement.

Ou bien Poutine pourrait ordonner d'envoyer l'armée russe avant que les armes étatsuniennes arrivent, capturer Mariupol, établir un pont de terre en Crimée, et puis dire à Kiev qu'il est prêt à négocier.

Que pourrions nous faire alors ? Envoyer des conseillers US pour combattre aux côtés des Ukrainiens, alors que la guerre s'intensifie et que les pertes s'alourdissent ? Envoyer des navires de guerre étatsuniens dans la mer Noire ?

Les Etats-Unis n'ont jamais eu d'intérêts vitaux en Crimée ou au Donbass pour risquer un affrontement militaire avec la Russie. Et nous n'avons pas la capacité militaire d'intervenir et de chasser l'armée russe, à moins que nous soyons prêts pour une guerre plus vaste et la dévastation potentielle de l'Ukraine.

Qu'auraient pensé Eisenhower, Kennedy, Nixon ou Reagan d'un président étatsunien prêt à risquer un conflit militaire avec la Russie à l'arme nucléaire à propos des provinces du sud-est de l'Ukraine que Moscou a gouverné depuis l'époque de la Grande Catherine jusqu'à l'URSS ?

Ce qui se passe en Ukraine est une tragédie et un désastre. Et nous en sommes en partie responsables, ayant été impliqués sur le coup d'Etat de Maidan qui a renversé un gouvernement pro-russe élu démocratiquement.

Mais une plus grande catastrophe se profilerait si nous étions nous-mêmes impliqués dans la guerre civile en Ukraine. Nous serions confrontés, en premier lieu, à la quasi-certitude de la défaite pour nos alliés, si ce n'est pour nous-mêmes. Deuxièmement, nous pousserions Moscou en dehors de l'Europe et de l'Occident, ne lui laissant d'autre choix que d'approfondir ses liens avec une Chine en pleine ascension.

Compte tenu de la crise économique en Russie et en Ukraine, quels seraient les impacts d'une guerre plus grande et plus large sur ces deux nations?

Les alarmistes nous disent que nous ne pouvons pas laisser l'annexion de la Crimée par Poutine. Nous ne pouvons pas laisser Luhansk et Donetsk devenir une enclave pro-russe en Ukraine, comme l'Abkhazie, l'Ossétie du Sud ou la République de Transnistrie.

Mais personne n'a jamais pensé que ces enclaves qui ont émergé de la décomposition ethnique de l'Union soviétique valaient un conflit avec la Russie. Depuis quand Luhansk et Donetsk le sont devenus ?

Plutôt que de devenir un co-belligérant dans cette guerre civile qui n'est pas notre guerre, pourquoi les États-Unis n'assumeraient pas leur rôle d'arbitre honnête pour la faire cesser. N'est-ce pas la manière dont la paix réelle est obtenue ?

Source : U.S.-Russia Clash in Ukraine?

Par Patrick Buchanan.
Il a été conseiller principal de trois présidents, candidat à deux reprises pour la nomination présidentielle républicaine, et a été le candidat présidentiel pour le Parti réformiste en 2000.

URL de cet article : http://le-blog-sam-la-touch.over-blog.com/2015/02/les-etats-unis-et-la-russie-vont-ils-s-affronter-en-ukraine.html

commentaires

Haut de page