Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

La Cour de justice d'Afrique du Sud interdit au Président du Soudan, Omar-el-Béchir, de quitter le pays suite au mandat de la CPI

par Sam La Touch 14 Juin 2015, 14:00 Articles de Sam La Touch Afrique du sud CPI Omar el-Béchir Soudan USA Israël Impérialisme Américafrique

La Cour de justice d'Afrique du Sud interdit au Président du Soudan, Omar-el-Béchir, de quitter le pays suite au mandat de la CPI

Un tribunal d'Afrique du Sud a émis une interdiction temporaire envers le président soudanais Omar el-Béchir de quitter le pays après que la Cour pénale internationale (CPI) a appelé à son arrestation lors d'un rassemblement de dirigeants africains au sommet de l'Union africaine qui se tient à Johannesbourg [1].


Le tribunal a ajouté qu'il "empêcherait le président Omar el-Béchir du quitter le pays jusqu'à ce qu'une ordonnance soit rendue par cette cour." [1]

Le tribunal sud-africain a interdit ce dimanche 14 juin 2015, au président soudanais, de quitter le pays provisoirement, tant que la justice n’aura pas statué sur la demande d’arrestation énoncée par la Cour Pénal international (CPI) [2].


Dans une déclaration samedi à partir de son siège à La Haye, la CPI a déclaré qu'elle "demandait à l'Afrique du Sud ... de ne ménager aucun effort pour assurer l'exécution des mandats d'arrêt contre Béchir"[1] accusé de crimes contre l'humanité au Darfour.

Si l'Afrique du sud est l'un des pays africains ayant ratifié les lois de la CPI (dénoncées par un certain nombre de pays comme un Tribunal colonial ne jugeant que les Africains), on ne rappellera jamais assez les liens étroits qui unissent les services secrets de Pretoria et Washington [3-4] ainsi que le rôle de premier ordre des Etats-Unis et d'Israël pour déstabiliser et démanteler le Soudan depuis des décades [5-7] sur fond de lutte d'influence avec la Chine dans la région [6].

commentaires

Haut de page