Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le gouvernement impérial-socialiste entend mettre l'Aide publique au développement au service du complexe militaro-industriel français

par Sam La Touch 10 Juillet 2015, 17:01 Articles de Sam La Touch France Françafrique APD Impérialisme Annick Girardin

Le gouvernement impérial-socialiste entend mettre l'Aide publique au développement au service du complexe militaro-industriel français

Incroyable !
La France entend intégrer l'augmentation de son budget de défense militaire dans le cadre de l'Aide publique française au développement. Récemment un journaliste camerounais demandait à ce que l'APD aide les entreprises locales africaines - ce qu'elle est censée faire à l'origine - plutôt qu'exclusivement les entreprises françaises. Le "chef de guerre" français lui avait répondu évasivement qu'il fallait favoriser le partenariat. Mais il n'avait pas parlé de quel partenariat. Visiblement celui-ci se ferait plutôt en faveur de l'armée française et in fine du lobby militaro-industriel.

La secrétaire d’État française au Développement, Annick Girardin, vient de révéler les grandes lignes du gouvernement impérial-socialiste. Avant de s’envoler pour la Conférence sur le financement du développement, à Addis-Abeba du 13 au 16 juillet, elle a plaidé pour qu’une plus grande partie du budget du ministère français de la Défense soit pris en compte dans le calcul de l’aide publique au développement (APD). « Il ne s’agit pas de considérer que toutes nos opérations à l’extérieur relèvent de l’aide au développement, a-t-elle expliqué, au cours d’un déjeuner de presse le 8 juillet. En revanche, dans des pays comme le Mali ou la Centrafrique, après les interventions, il y a eu une phase de reconstruction et de stabilisation et l’armée française a parfois contribué au développement de certains territoires ». (JAI La France veut qu’une partie de son budget de défense soit considérée comme de l’aide au développement)

Les projets impérialistes français visant à s'accaparer les richesses du sous-sol africain comme au Mali ou en Centrafrique sous prétexte de pseudo-opérations humanitaires pourraient donc être financées par l'APD au détriment de l'économie africaine. L'APD pourrait montrer enfin son vrai visage celui de l'impérialisme, celui associant projet militaire et économique au service du complexe militaro-industriel français. Car en Centrafrique, ceux qui ont le plus profiter du déploiement des militaires français sont les entreprises françaises tandis que son arrivée sur le terrain fin 2013 avait vu l'accentuation des massacres ; l'armée française après avoir soutenu la Séléka pour défaire Bozizé s'était rangée du côté des anti-Balakas avant d'afficher une certaine neutralité pendant que l'Etat français installait Samba-Panza au pouvoir : du diviser pour mieux régner.

commentaires

Haut de page