Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

La résistance au Venezuela (Bellaciao.fr)

par Bellaciao 22 Avril 2017, 14:06 Venezuela Résistance Maduro Manifestations Opposition

La résistance au Venezuela (Bellaciao.fr)

Depuis que le gouvernement de Hugo Chávez a annoncé une théorie de rupture avec le néolibéralisme , depuis qu’on a créé des programmes de lutte contre la pauvreté et l’injustice sociale au Venezuela (reposant surtout sur la rente pétrolière du pays ) ,la classe des riches et des possédantes n’a pas arrêté d’imaginer ou de créer de fausses crises économiques et sociales. Des manifestations et des défilés des partis de droite et d’extrême droite contre les gvts de Chavez et de Maduro , au coup d’état militaire contre Hugo Chavez .

Les programmes de lutte contre la pauvreté au Venezuela

La gauche a créé un système de protection sociale, elle a rendu gratuit l’accès à la santé et à l’éducation, elle a instauré un salaire minimum et généralisé , les retraites pour le secteur informel.

La volonté de rupture avec le néolibéralisme est incarnée aussi par des Missions sociales. . Ainsi la Mission « Che Guevara » , qui vise à former ses participants, à la création de coopératives et d’unités de production sociale. Cette mission s’est vu attribuer un rôle clé dans la construction d’une économie sociale porteur de valeurs humanistes de solidarité et d’entraide, radicalement opposées aux valeurs individualistes caractéristiques du capitalisme.

Ainsi les progrès accomplis sous les gvt de gauche en matière d’éducation, de santé et de recul de la pauvreté sont incontestables. Des statistiques, dignes de foi, dressent de façon laconique le bilan d’une décennie de gestion de Chavez .Ainsi :

*le taux de pauvreté au Venezuela s’est effondré, en passant de 48,6 % de la population générale en 2002 à 27,8 % en 2010

*le taux de « pauvreté extrême » est passé, sur la même période, de 22,2 % à 10,7 %. Il s’agit de ces Vénézuéliens qui vivaient dans la rue .

*le Venezuela a diminué de 58% le taux de malnutrition infantile, qui est passée de 7,7% en 1990 à 3,2% en 2009.

* le coefficient de Gini, qui mesure le degré d’inégalité de la distribution des revenus dans une société donnée, a connu, dans la même période, une évolution considérable au Venezuela est passé de 0.498 en 1999 à 0.39 en 2011, ce qui représente une réduction spectaculaire des inégalités.

Force est de constater que le capital et les puissants ne veulent pas des diminutions de la pauvreté, diminution du taux de la malnutrition infantile ou la moindre mesure de la justice sociale. ! C’est pourquoi dans le cadre d’une campagne orchestrée depuis plus de deux ans, l’opposition de droite et d’extrême droite avaient promis d’organiser en 2017 "la mère de toutes les manifestations" contre le successeur de Chavez, le président Maduro . Jeudi 20 avril, il y a eu à Caracas un nouveau défilé hostile au président Nicolas Maduro. Malgré le soutien actif de Washington , il n’y avait que quelques milliers, et les opposants étaient beaucoup moins danse que la veille !

Le gouvernement Maduro refuse de son côté de donner trop d’importance à ces manifestations de droite et d’extrême droite en les qualifiant juste des tentatives de destitution du président et de déstabilisation du Venezuela !

Haut de page