Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Conférences secrètes de Clinton pour Goldman Sachs : et maintenant, CNN s'y met ! (Arrêt sur image)

par ASI 15 Avril 2016, 19:03 Clinton Goldman Sachs CNN

Les 600 000 euros perçus par Hillary Clinton en 2013 pour donner des conférences devant les membres de la banque d'investissement Goldman Sachs auront finalement coûté très cher à la candidate à l'élection présidentielle américaine. Déjà sous le feu des critiques de son adversaire, Bernie Sanders, Clinton a trouvé un nouvel obstacle sur sa route : une journaliste politique de CNN qui, lors du dernier débat télévisé démocrate, a insisté à plusieurs reprises pour savoir si oui ou non, la candidate comptait publier les retranscriptions de ces conférences non filmées qui intriguent toute l'Amérique. Sous les applaudissements nourris de la salle, et devant une Clinton très mal à l'aise.

Cela aura été le fil rouge de la campagne primaire démocrate : les conférences rémunérées et secrètes de Clinton à Wall Street, qui avaient permis à la candidate d'engranger plus de trois millions de dollars en s'exprimant devant les employés d'UBS, Morgan Stanley ou Goldman Sachs. Le sujet est revenu sur la table, jeudi 14 avril, lors d'un débat démocrate diffusé sur la chaîne CNN, à cinq jours de la primaire de l'Etat de New York, l'une des dernières chances pour Sanders de combler son retard.

Dans une salle survoltée, le sénateur du Vermont a pu compter sur le soutien inattendu de... la journaliste politique de CNN, Dana Bash. "Madame la secrétaire, si je puis me permettre, le sénateur Sanders parle sans cesse des conférences que vous avez données pour Goldman Sachs. Donc j'aimerais bien vous demander : vous avez déclaré ne pas vouloir publier les retranscriptions tant que tout le monde ne le ferait pas. Mais s'il n'y a rien de spécial dans ces discours susceptible de changer le vote des électeurs, pourquoi ne pas simplement publier ces retranscriptions et clore le sujet, une bonne fois pour toute ?", lance la journaliste de CNN après une vingtaine de minutes de débat. Applaudissements chaleureux de la salle et réponse à côté de l'ancienne secrétaire d'Etat, qui accuse son adversaire d'avoir voté, voilà plusieurs années, la dérégulation des échanges financiers, à l'origine selon elle de la crise de 2008 (critique qu'elle avait déjà formulé à son adversaire début...

Lire la suite

Haut de page