Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Après avoir armé les rebelles syriens, le "chef de guerre" Hollande déclare Assad "allié des djihadistes"

par Sam La Touch 30 Août 2014, 06:36 Articles de Sam La Touch Syrie François Hollande Armement Rebelles Bachar al Assad Djihadistes EIIL Arabie Saoudite

 Visite de Hollande à Ryad : ventes d'armes, coopération nucléaire et industrielle au programme (janvier 2014)
Visite de Hollande à Ryad : ventes d'armes, coopération nucléaire et industrielle au programme (janvier 2014)

Après qu'il ait reconnu avoir armé directement les rebelles syriens [1-2], le "chef de guerre" François Hollande, a déclaré [3] que Bachar al Assad était le principal allié des combattants qui ont pris de larges bandes du territoire syrien et irakien. Par un retournement incroyablement projectif, il a déclaré qu'Assad était "l'allié des djihadistes" [3].

Le Président Hollande, grand néocolonialiste devant l'éternel [4], habitué à l'instrumentalisation des commémorations historiques et mémorielles pour plaider sa cause politique personnelle aux yeux de l'opinion publique, a-t-il perdu le sens des réalités ? Comment le président Bachar al Assad peut-il être objectivement l'allié de miliciens islamistes qui massacrent ses troupes [5] et colonisent son territoire ?

Qu'en est-il de l'attitude de l'Etat français sous l'égide d'un Jules Ferry bis ? Faut-il seulement rappeler que le "chef de guerre" (comme s'est complu à le nommer l'AFP lors de sa guerre au Mali [6-8]) a armé directement les rebelles syriens [1] et donc par voie de fait les islamistes de l'EIIL [2] ? De même faut-il rappeler qu'il soutient aussi économiquement, politiquement et militairement les pays du Golfe (Qatar, Arabie Saoudite) qui financent massivement les islamistes de l'EIIL [9,10] en Syrie et en Irak et de Boko Haram au Nigeria [11,12] ? D'ailleurs faut-il aussi rappeler que l'Arabie Saoudite, le Qatar, comme la France, ont fourni massivement des armes aux rebelles syriens [13] dans la droite ligne de la stratégie atlantiste [14] ?


La question qui se pose est peut-on légitimement compter sur ceux qui ont participé à la destruction de la Syrie, après avoir détruit la Libye, pour chasser les islamistes de l'EIIL et reconstruire ce pays ; alors qu'ils ont armé les rebelles de l'ASL en Syrie et les islamistes en Libye venus grossir les rangs des islamistes de l'EIIL en Irak et en Syrie ?

La réponse est non ! Ils n'ont aucune légitimité et leur agenda caché a pour objectif la destruction d'une Syrie indépendante [14].

Références :
1. François Hollande confirme avoir livré des armes aux rebelles en Syrie (Le Monde)
2. La France reconnaît avoir fourni directement des armes aux “rebelles” syriens (WSWS)
3. Al Jazeera French leader calls Assad a 'jihadist ally'
4. François Hollande ou le triomphe du néocolonialisme et de la reconquête coloniale de l'Afrique
5. New York Times Syria conflict: IS 'kills "about 200" of Assad soldiers'
6. AFP Hollande s'est imposé en chef de guerre dès le début de son mandat
7. AFP Hollande, chef de guerre, récompensé pour la paix au Mali
8. AFP Vidéo du "chef de guerre" récompensé pour la paix au Mali
9. Visite de Hollande à Ryad : ventes d'armes, coopération nucléaire et industrielle au programme
10. Impunité saoudienne (Le Monde Diplomatique)
11. Le Canard Enchaîné confirme le soutien indirect de la France à Boko Haram
12.Boko Haram : Le Canard Enchaîné confirme que François Hollande ménage toujours les financiers du djihad
13. Libération Le Qatar, l'Arabie saoudite et la Libye fourniraient des armes aux rebelles syriens
14. Obama déclare la guerre à la Syrie (ICH)

commentaires

Haut de page