Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Irak : Faut-il juger les criminels de guerre Blair et Bush devant la CPI ? Qu'en est-il de Cameron, Sarkozy et Obama en Libye ? / Iraq: Should The War Criminals Blair And Bush Be Tried At The ICC ? What About Cameron, Sarkozy And Obama In Libya ?

par Sam La Touch 29 Juin 2014, 09:01 Articles de Sam La Touch Guerre Criminels de guerre Libye Irak Tony Blair Bush Sarkozy Syrie

Irak : Faut-il juger les criminels de guerre Blair et Bush devant la CPI ? Qu'en est-il de Cameron, Sarkozy et Obama en Libye ? / Iraq: Should The War Criminals Blair And Bush Be Tried At The ICC ? What About Cameron, Sarkozy And Obama In Libya ?

Selon The Guardian [1], de nombreuses voix accusent Tony Blair de conflits d'intérêts en Irak et au Moyen-Orient. Derrière la crise sanglante qui déstabilise l'Irak contemporrain nombreux sont ceux qui font des liens avec la guerre de 2003 qu'il a mené avec Georges Bush fils et qui a abouti à la destruction de l'Irak. En effet Tony Blair est envoyé spécial de la paix au Moyen-Orient mandaté par les Etats-Unis, l'ONU et la Russie alors qu'il a contribué à plonger l'Irak dans le chaos. De plus, selon The Guardian [1], de nouvelles preuves ont émergé selon lesquelles ses intérêts commerciaux privés dans cette région instable sont en pleine expansion.

Des assistants de l'ancien premier ministre ont confirmé qu'il envisageait activement l'ouverture d'un bureau à Abu Dhabi, capitale des Emirats arabes unis, qui est en première ligne dans le soutien des Djihadistes qui ravagent l'Irak, la Syrie et a Libye. Mais un porte-parole a nié ces allégations faites par un économiste arabe selon lesquelles il était un conseiller d'Oman sur son développement à long terme, après son projet de consultation controversée pour le gouvernement koweïtien, de 27 millions de Livres sterlings, au cours des dernières années.

Les activités du Moyen-Orient de Blair sont source d'une certaine irritation à Londres, où les fonctionnaires disent qu'ils ne sont pas toujours au courant de ce qu'il fait et exactement et qui il représente en réunion à l'étranger - même si il est régulièrement informé par les ambassades britanniques. "Il se déplace de façon mystérieuse", ironise un haut responsable[1]. Enfin de nombreux diplomates britanniques à la retraite demandent sa démission de son poste d'envoyé spécial de la paix [2] - nommé par le quartet : ONU, UE, USA et Russie - après qu'il ait très peu fait pour promouvoir la paix dans le conflit israélo-palestinien en sept ans de mandat.

On se rapelle du film de Polanski "The Ghost Writer" [3] faisant clairement allusion à Tony Blair comme un agent recruté par la CIA pour mener sa politique, comme paradigme de ces dirigeants européens néocoloniaux contrôlés et téléguidés par les intérêts atlantistes et le complexe militaro-industriel états-uniens et israéliens. On pourrait alors s'intéresser au cas des dirgeants français comme Sarkozy en Libye et à sa suite François Hollande en Syrie.

Concernant Tony Blair, rappelons nous qu'il est l'ardent protecteur du dictateur Kagamé criminel de guerre en RDC dans la droite ligne des intérêts étatsunio-britannico-israéliens [4-6]. La guerre en RDC a fait des millions de morts [7], une guerre lancée par l'Ouganda, le Rwanda soutenus par [8,9] les Etats-Unis, la Grande-Bretagne et Israël qui est parmi ces trois pays le seul à n'avoir jamais renoncé à financer et armer la dictature rwandaise [10-13].

A quand une comparution de Tony Blair devant la CPI ? Mais il est vrai que si Blair est traduit en justice pour ses actions criminelles en Irak, Georges Bush fils devrait aussi le suivre tout comme Nicolas Sarkozy, David Cameron et Barack Obama pour leur action criminelle en Libye [14, 15].
On comprend mieux pourquoi la CPI se contente de juger les nègres ennemis de l'alliance atlantiste comme Laurent Gbagbo défait par l'armée française en Côte d'Ivoire pour installer le sbire de la Françafrique en la personne de Ouattara, grand kleptocrate devant la Françafrique [16]. Pour l'instant, il n' y a aucun espoir que ces criminels de guerre néocoloniaux soient jugés.

-------------------------------------------------

English translation:
According to The Guardian[1], numerous voices accuse Tony Blair of conflict of interests in Iraq and in the Middle East. Back the bloody crisis destabilizing contemporary Iraq many are those who connect this situation with the 2003 war headed by George Bush Jr which resulted in the destruction of Iraq. Indeed Tony Blair's special envoy for peace in the Middle East, mandated by the United States, the UN and Russia, helped to plunge Iraq into chaos. In addition, according to The Guardian [1], new evidence emerged that his private business interests in this volatile region are booming.

Aides to the former prime minister confirmed that he was actively considering opening an office in Abu Dhabi, capital of the United Arab Emirates, which is at the forefront in supporting jihadists ravaging Iraq, Syria and Libya. But a spokesperson denied suggestions by a leading Arab economist that he was being considered for a job advising Oman on its long-term development, after his controversial £27m consultancy project for the Kuwaiti government in recent years.

Blair's Middle Eastern activities cause some irritation in Whitehall, where officials say they are not always aware of what he is doing and exactly who he is representing in meetings abroad – even though he is routinely briefed by British embassies. "He moves in mysterious ways," quipped one senior figure. Finally, numerous retired diplomats demand Blair to be sacked as the envoy of the Quartet [2]– the UN, US, Russia and EU – after achieving little to promote Israeli-Palestinian peace in seven years.

Let us remind Polanski's film 'The Ghost Writer"[3], which clearly evoked Tony Blair as an agent recruited by CIA to lead its policy, as a paradigm of these neocolonial European leaders who are controlled and headed by Atlanticist interests and united states and israel militaro-industriel complex. We could then be interested in the case of French leaders such as Sarkozy in Libya and in follower François Hollande in Syria.

Concerning Tony Blair, let us remind that he is the burning protector and advisor of the war criminal in DRC: the dictator Kagamé completely in line with the united states, britain and israel interests [4-6]. The war in DRC made six million deaths [7], a war launched by Uganda and Rwanda and supported by [8,9] the United States, Great Britain and Israel which is among these three countries the only one which never stopped financing and arming the Rwandan dictatorship [10-13].

When Tony Blair will be tried at the ICC ? But it is true that if Blair is brought to justice for his criminal acts in Iraq, George Bush son should also follow him just like Nicolas Sarkozy, David Cameron and Barack Obama for their criminal acts in Libya |14,15].
We do understand better why the ICC is only judging the "Negros" ennemy of the Atlanticist alliance such as the democratic president Laurent Gbagbo of Ivory Coast who was overthrown by the French army to settle Françafrique's henchman in the person of Ouattara, the big Françafrique's kleptocrat [16]. Actually, there is no hope of judgment for these neocolonial and imperialist war criminals.

Reference:
1. - The Guardian Tony Blair accused of conflict of interests in Middle East
2. - Blog SLT "Virez Blair de son poste de représentant de la paix au Moyen-Orient et jugez le devant la CPI' / 'Sack Blair from Middle East peace envoy and try him at the ICC' (video) 
3. - The Ghost Writer. Film franco-germano-britannique de Roman Polanski
4. - Huffington Post Tony Blair A ' Sad, Shady' Man Says Ousted BBC Chief Greg Dyke
5. - Les Afriques Londres, l’influence croissante de Tony Blair en Afrique
6. - Blog SLT La ruée vers l'Afrique
7. - Agoravox RDC : des millions de morts, un conflit oublié !
8. - Blog SLT La RDC où "le coeur des ténèbres" israéliennes, britanniques et états-uniennes... 
9. - Blog SLT Le crime paie ! 
10. - Blog SLT Israélafrique. Israël utilise les réfugiés comme "devise" dans le commerce des armes avec l'Afrique (Rwanda et Ouganda) 
11. - Blog SLT Israël fournira des armes à la dictature ougandaise en échange de la déportation d'immigrés Africains vers l'Ouganda 
12. - Blog SLT RDC : Les USA annoncent des sanctions contre le Rwanda mais arment l'Ouganda 
13. -Blog SLT  Reprise de la guerre en RDC. Israël et les USA arment les deux camps et participent à la balkanisation du pays. 
14. - Blog SLT Faut-il juger Sarkozy, Cameron et Obama pour les crimes qu'ils ont commis en Libye en renversant Kadhafi ? 
15. - Blog SLT Mouammar Kadhafi : une mort de style colonial 
16. - RAI 3 Les crimes coloniaux de la France en Côte d'Ivoire (vidéo RAI3) 
Irak : Faut-il juger les criminels de guerre Blair et Bush devant la CPI ? Qu'en est-il de Cameron, Sarkozy et Obama en Libye ? / Iraq: Should The War Criminals Blair And Bush Be Tried At The ICC ? What About Cameron, Sarkozy And Obama In Libya ?
Irak : Faut-il juger les criminels de guerre Blair et Bush devant la CPI ? Qu'en est-il de Cameron, Sarkozy et Obama en Libye ? / Iraq: Should The War Criminals Blair And Bush Be Tried At The ICC ? What About Cameron, Sarkozy And Obama In Libya ?

commentaires

viking 18/07/2014 23:09

La politique absurde ne doit pas dominer l'economie!Les politiciens corrumpus et louches,sont contre la democratie,les droits des l'homme,la transparence!On au bord de la 3e guerre mondiale a cose des leurs irresponsabilites!

viking 18/07/2014 23:02

Tout ces criminels des guerres doivent etre juges!Si non il faut isoler ces pays des criminels antidemocratiques!Les autres puissances doivent s'opposer a ces criminels des guerres!Pour eviter la fin du monde.Les peuples doivent etre consciants du danger des leurs politiques cyniques,antidemocratique et absurdes!!!

Haut de page