Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Les Etats-Unis vont armer l'Arabie saoudite à hauteur de 1.5 milliards de dollars alors que les bombardements saoudiens reprennent sur le Yémen (Washington Post)

par Washington Post 12 Août 2016, 06:13 Yemen USA Arabie Saoudite Collaboration Bombardements Vente d'armes Armement Impérialisme Articles de Sam La Touch

Les Etats-Unis vont armer l'Arabie saoudite à hauteur de 1.5 milliards de dollars alors que les bombardements saoudiens reprennent sur le Yémen (Washington Post)

Cette semaine, le Pentagone a annoncé son intention de vendre pour 1.5 milliards de dollars d'armement, de chars et un support consultatif militaire à l'Arabie Saoudite. Si cela ressemble à une opération très importante, il faut savoir que les États-Unis ont vendu pour plus de 20 milliards $ d'équipement militaire et de support militaire aux Saoudiens l'année dernière. Et c'est une alliance qui existe depuis des décennies.

Tout cela de la part des États-Unis est mis en place pour être utilisé dans la guerre féroce que l'armée saoudienne effectue contre des milices chiites au Yémen. Par exemple, les Saoudiens commandent les avions de combat polyvalent fabriqués aux États-Unis qui envoient des bombes à fragmentation fabriquées aux États-Unis - pourtant ces munitions sont si imprécises qu'elles ont été interdites par 119 nations.

Les États-Unis fournissent l'aide au ciblage, des briefings d'intelligence et le ravitaillement quotidien en combustible des avions de chasse des Saoudiens et leurs partenaires de la coalition, qui sont surtout constitués pour l'essentiel par les autres nations du Golfe Persique riches en pétrole...

Source :
- Washington Post The U.S. will rearm Saudi Arabia to the tune of $1.5 billion as airstrikes resume in Yemen

ATTENTION LES IMAGES DE CETTE VIDEO SONT CHOQUANTES ET VIOLENTES !!!
La guerre au Yémen menée par la coalition saoudienne soutenue par les Etats-Unis, la France, la Grande-Bretagne et Israël n'est absolument pas couverte par les médias occident
aux.

Haut de page